No Control tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 22 Août 2018
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Mengo Yokoyari
Dessin : Lynn Okamoto

No Control (Kimi wa Midara na Boku no Joou) est une série en deux tomes initialement publiée aux éditions Shueisha (A l'origine, il s'agissait d'un one-shot de 44 pages). Quand ils étaient encore des enfants, Saito et Subaru étaient des amis inséparables. Mais Subaru étant issue d'une famille riche, elle a été envoyée dans une école de renom alors que Saito a dû se contenter d'une éducation régulière. Après avoir étudié consciencieusement pendant six années, il a finalement été accepté comme lycéen dans un internat huppé grâce à un programme de bourses d'études que seul une poignée d'élus a décroché. Alors que Saito pensait que les retrouvailles avec Subaru seraient chaleureuses, il n'en est rien. Subaru a grandi et est devenue une ravissante adolescente, la fille la plus populaire du lycée car elle est gentille avec tout le monde ... excepté Saito qu'elle semble mépriser. Regrettant presque sa décision de venir dans cet établissement, Saito fait le vœu que sa chambre d'internat communique avec celle de Subaru. Contre toute-attente, le Dieu de la contrepartie exerce son souhait, mais il y aura forcément un prix à payer.

Okamoto Lynn (Brynhildr in the Darkness, Elfen Lied) et Yokoyari Mengo (Kuzu no Honkai) nous livrent un seinen où une histoire d'amour impossible entre deux amis d'enfance va prendre des proportions inattendues grâce à l'irruption du Dieu de la contrepartie. En échange de ses services, le contractant perdra une heure de self control par jour. Il faut noter que, pour qu'un vœu se réalise, deux gens qui s'aiment doivent formuler le même souhait. Quelle n'est pas la surprise de Saito de découvrir les réels sentiment de Subaru en son égard ! Et pendant une heure chaque jour, la jeune femme va dévoiler sa véritable nature. Saito est tenté de profiter de cette chance unique, mais cela pourrait compromettre leur relation pendant les 23 heures restantes. Pour ne rien arranger, le Dieu de la contrepartie trouve qu'ils n'en font pas assez et qu'il leur est désormais interdit de coucher ensemble. Subaru peut présentement perdre le contrôle en public, ce qui s'avère délicat surtout que sa sœur a décidé de venir passer quelques jours chez elle. Ce manga est hilarant et comporte de multiples scènes érotiques, même si la trame gagne en profondeur dans ce deuxième opus. Le dessin est toujours très élaboré avec des personnages fort concluants, et le scénario progresse à vive allure, les choses ne trainent pas dans leur relation toujours aussi déluré. L'épilogue ne manque pas de charme, ce qui n'est pas si fréquent dans les séries courtes.

VERDICT

-

No Control est un manga divertissant et qui étonne par sa mise en scène assez chaude pour un seinen. On peut même dire que l'ouvrage est borderline et pas si loin d'un ecchi. Comme la série est courte et qu'un côté surnaturel a été intégré, les choses ne traineront pas entre les deux tourtereaux.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés