Monstress tome 3 : Erreur fatale
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 28 Novembre 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Scénario : Marjorie Liu 
Dessin : Sana Takeda

Maika Demi-Loup est une adolescente qui a survécu au conflit opposant les Humains et les Arcaniques, des sangs mêlés (moitié Humain moitié Ancien). Depuis son enfance, elle partage un lien psychique avec un monstre aux pouvoirs incommensurables. Maika va se retrouver au centre d'une guerre contre des forces venues d'un autre monde, alors qu'elle recherche des réponses sur son passé. Pour ne rien arranger, le monstre qui sommeille en elle commence à sortir de son silence. Monstress est une série de comics publiée par Image aux États-Unis. Ce troisième volume réunit les chapitres 13 à 18, écrits par Marjorie Liu et dessinés par Sana Takeda. L'histoire de Maika et ses compagnons Kippa et Ren tourne cette fois autour de leur séjour dans la ville de Pontus. Là-bas, nous en apprenons davantage sur les différentes forces du monde et leurs plans, dont la plupart impliquent Maika d'une manière ou d'une autre. Nous en apprenons beaucoup plus sur Zinn, le vieux dieu lié à Maika, et nous commençons à comprendre un peu plus le Monstrum. Ce volume donne un peu plus d'espace à Kippa et Ren, nous permettant de comprendre leur place dans le monde et comment ils essaient de le changer. Tandis que l'histoire principale de ce volume avance à un rythme rapide, il est encourageant de voir tant de choses se préparer pour l'avenir avec les Humains, les Arcaniques, les Anciens et même les Chats se préparant à leurs prochains mouvements. Comme les volumes précédents, Monstress est une histoire laide dans un bel enrobage. L'action est sombre et violente, motivée par un sentiment de survie ou par des tentatives d'atteindre des objectifs personnels de vengeance ou de cupidité. La fin donne définitivement envie de lire et de voir ce qui se passe ensuite. Cette série présente une qualité graphique magnifique, avec un trait aux nombreuses influences japonaises, et un monde qui reprend l'esthétique steampunk. Cela ressemble presque parfois à une aquarelle, avec un excellent usage des textures, des éclairages et des ombres qui contribuent tous à générer la sensation et la tonalité du livre. La façon dont le livre peut passer de la lumière à l'obscurité est brillante.

La galerie de personnages s'avère très variée, certains Arcaniques pouvant avoir une apparence humanoïde (comme Maika) alors que d'autres reprennent plutôt un physique proche de l'animal (notamment les chats qui parlent). Le monde de Monstress et le style de Takeda s'accordent parfaitement. La manière dont elle dépeint les émotions et les pensées des chats et rend compte de la nature horrible et onirique des anciens dieux est ce qui contribue réellement à façonner un monde où les animaux, l’humanité et les monstres se battent pour promouvoir leurs propres agendas et machinations. Dans un livre plein de décors et de dessins magnifiques, l’histoire est animée par la laideur qui séjourne à l’intérieur des êtres, façonnée par la société, les circonstances et le désir. Marjorie Liu a créé un monde incroyable pour Monstress. Le mélange de technologie et de magie, humain et animal, est incroyablement fascinant. Comme bon nombre des meilleures histoires de fantasy, il s'agit essentiellement de concepts très humains de haine et de désir. Une grande partie du succès du livre provient du fait qu'il n'a pas peur d'être différent. De l'esthétique du design aux sociétés fortement dominées par les femmes, il se démarque de tout le reste tout en racontant une histoire fascinante et intéressante. Une des parties favorites est la façon dont Liu utilise les segments du Professeur Tam Tam à la fin de chaque chapitre pour nous aider à mieux comprendre le Monde connu afin que le livre n'ait pas à expliquer l'histoire et la politique à moins que cela serve aux personnages et à leurs motivations de le faire.

VERDICT

-

Ce tome trois de Monstress ajoute de la profondeur aux nombreuses arcs construits dans le monde connu. La confiance instable qui règne entre Maika et Zinn continue de s’établir à mesure que nous en comprenons davantage sur l’histoire du monde. Tout cela est mis en images avec les dessins brillants de Takeda. Si vous voulez une histoire fantastique magnifique mais troublante,  Monstress est le livre qu'il vous faut.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés