Sherlock tome 4 : Un scandale à Buckingham partie 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 14 Novembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Steven Moffat et Mark Gatiss  
Manga : Jay

Sherlock est une adaptation de la célèbre série britannique diffusée sur la BBC. Ce quatrième tome s'intéresse au premier épisode de la saison 2 et évolue de manière identique. Le précédent tome nous a laissé avec un cliffhanger littéralement explosif alors que Holmes affrontait pour la première fois son alter ego diabolique, Jim Moriarty. Nous retournons sur les lieux de cet affrontement décisif pour en voir sa résolution, Holmes menaçant de tirer sur un kamikaze équipé d'explosifs alors que Moriarty était surveillé par des snipers isolés. La tension est anéantie lorsque le téléphone de Moriarty sonne et reporte de facto la confrontation. L'intrigue nous lance dans une histoire de sexe, de scandale et de mystère bouleversant qui oppose Sherlock et John Watson à un ennemi féminin qui s'avère être leur égal à chaque tournant : Irene Adler. Cette personne est engagée dans une relation sexuelle potentiellement scandaleuse avec une femme de la famille royale dont l'identité n'a pas été dévoilée. Holmes et Watson sont convoqués au palais de Buckingham pour récupérer discrètement des photos incriminantes. Une première rencontre avec Adler lui permet de se confronter à Sherlock, alors déguisé en ecclésiastique, bien que le fait que John ait allumé un faux feu pour déclencher l'alarme lui permette de discerner l'emplacement de son coffre-fort, dont l'ouverture est forcément piégée. Celui-ci contient le téléphone - bien sur équipé d'une caméra - qu'il cherche et qu'elle prétend vouloir conserver uniquement à titre d'assurance plutôt qu'à des fins d'extorsion de fonds. Irene drogue Sherlock et s'échappe avec son téléphone, mais pas avant d'avoir livré une évaluation accablante et perspicace de son personnage.

Quelques mois plus tard, Sherlock organise une sombre fête de Noël au 221b Baker Street quand il reçoit un cadeau contenant le téléphone d'Adler. Il en déduit immédiatement qu'elle doit être morte, et une visite rapide à la morgue semble le confirmer. Cependant, elle réapparaît plus tard face à John, tandis que Holmes s'occupe d'une intrusion d'agents de la CIA cherchant le téléphone d'une manière non létale mais impitoyable. Holmes tente sans succès à trois reprises de déduire le mot de passe à quatre caractères du téléphone d'Irène, pourtant facilement devinable avec le message d'erreur apparaissant à l'écran. Bref, Sherlock revient en pleine forme avec ses déductions habituelles fanfaronnades mais c’est au tour d’Irene Adler de faire vraiment voler cet épisode. À la fois séduisante, mystérieuse et farouchement intelligente, elle est le seul personnage, à part Moriarty, capable de rivaliser avec Holmes. Les personnages sont très fidèles à la série, on peut même dire qu'il s'agit d'une version imagée et dessinée de l'épisode. Pour ceux qui ne sont pas habitués au manga ou ne sont pas spécialement amateurs de ce genre d'ouvrage, Sherlock s'affranchit de pas mal de codes. Il est vrai que cette adaptation de Sherlock Holmes rappelle beaucoup Doctor Who. Il a hérité de son humeur fantasque et de quelques unes de ces expressions préférées. Le pari risqué de transposer l'action au XXIème siècle est plutôt réussi, le rythme est soutenu et Benedict Cumberbatch compose le Sherlock d'aujourd'hui idéal : hautain, incisif, décapant et passionné par les nouvelles technologies. Oh sa vie sentimentale est un désastre, mais il a arrêté de fumer (la censure actuelle plutôt qu'un véritable choix artistique ?). Les dessins sont très bien réalisés et très ressemblant à l'original, tandis que le manga est plus grand qu'une parution classique.

VERDICT

-

Un manga de très grande qualité et qui se veut extrêmement fidèle à la série. Les connaisseurs sauront donc à quoi s'attendre, les nouveaux venus découvriront un polar particulièrement efficace, avec un côté fantasque assumé. Ce volume quatre débute la deuxième saison du programme et se termine par un cliffhanger.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés